Les métiers de la comptabilité publique

On retrouve de nombreux agents qui viennent distribuer, accompagner, aiguiller et contrôler les sommes qui circulent.

Nos articles

Pour gérer efficacement une société, il faut de l'argent qui vient financer les services publics. Derrière ces flux monétaires, on retrouve de nombreux agents qui viennent distribuer, accompagner, aiguiller et contrôler les sommes qui circulent. Dans cet article, nous allons voir en détail qui sont ces professionnels qui sont garants de la bonne distribution de l'argent issue de nos impôts. Découvrez en détail les principaux métiers de la comptabilité publique.

Le comptable public

Le comptable public est le principal opérateur des transferts monétaires dans la comptabilité publique. Ce fonctionnaire est rattaché à un ou plusieurs établissements publics tels que des musées, des établissements culturels, sportif ou de santé (hôpital...). Il travail donc sous la tutelle d'un ministère dédié à l'établissement.

Son rôle est de suivre l'ensemble des comptes publics de l'établissement. Il valide chaque recette et dépense.

Le principe de la séparation ordonnateur-comptable

Le comptable public ne peut en revanche décider d'aucun paiement ou prélèvement. C'est un autre fonctionnaire ou élu qui est en charge de prendre cette décision. Et ce dernier doit demander au comptable de la réaliser. Ce principe permet de s'assurer d'un bon suivi des dépenses et recettes publics et réduit les risques de détournement.

En complément, si une erreur de caisse est commise, le comptable public est tenu pour personnellement responsable de celle-ci et doit la rembourser de sa poche. Il a donc tout intérêt à ce que ses comptes soient exacts.

Le régisseur

Le régisseur de la fonction publique occupe des missions assez proches de celles du comptable public. Il est également rattaché à un établissement public et travaille sous la supervision d'un comptable public. De ce principe résulte le fait que certains comptables publics ont en charge divers établissement et que ce sont des régisseurs qui sont en charge de collecter en détail l'ensemble des paiement et recettes réalisées au sein de l'établissement.

Par exemple, dans le cadre d'un marché public, pour gagner en efficacité, le comptable public peut missionner le régisseur des recettes pour encaisser rapidement les chèques en vue de réabonder la trésorerie. Cela permet d'aller nettement plus vite sur ce type d'opération.

Le comptable public reste toutefois responsable personnellement et pécuniairement des opérations réalisées.

Pour en savoir plus sur le régisseur des dépenses et des recettes, vous pouvez consulter ce lien.

Le directeur financier territorial

Le métier de directeur financier territorial s'inscrit au niveau de la collectivité (commune, département, région, intercommunalité, métropole...). C'est ce professionnel qui est responsable de la définition du budget et de la stratégie associe qui sera ceux de son territoire de rattachement. Une fois les lignes comptables établies et validées par le vote des élus, il sera également chargé de s'assurer de sa bonne mise en place.

Le directeur financier territorial peut s'appuyer sur une solide culture comptable et financière. En effet, outre ses missions opérationnelles, il est régulièrement sollicité par son administration pour apporter des conseils sur les choix, stratégies et politiques budgétaire de son territoire.

Au vu des bilans comptables réalisés, il vient également conseiller les élus sur les prochains budgets qu'il sera nécessaire de déployer.